Vannes, 19/09/10, culte de rentrée, 1Pi 2, 4-12 ; Es 54, 1-5. « Approchez-vous du Seigneur Christ, il est la pierre vivante ! Approchez-vous de lui, alors vous aussi vous serez des pierres vivantes ! Mais n’oubliez pas que vous êtes des étrangers, des gens de passage ! » ! Ça semble paradoxal : une église de pierre pour des gens de passages !? … Nous sommes des étrangers, des paroikos, c’est-à-dire ceux qui ont leur maison à coté. Le paroikos, le paroissien, c’est le résident étranger autorisé permanent. C’est-à-dire que comme membres de l’Église, nous vivons la même existence que chacun dans la société, apparemment sans nous en distinguer : nous vivons les même solidarités et les mêmes contraintes, les mêmes libertés, les mêmes égalités, les mêmes fraternités. Mais la différence, c’est que nous mettons notre centre de gravité en Jésus-Christ. C’est en lui que nous trouvons notre véritable identité, il est celui qui nous fait humain, Fils de Dieu. … J’entends ce texte comme une exhortation à rester dans le provisoire : L’Église n’est jamais installé définitivement, et cela peut nous aider à désacraliser nos murs et nous considérer comme des nomades qui démontent leur tente pour aller là où le troupeau trouve sa nourriture ! N’oublions pas que l’église est une tente toujours à élargir, jamais définitivement installée. … Mais en mêmetemps, Pierre affirme que cette église vivant la dynamique du provisoire, est aussi une construction de pierres : de quelles pierres s’agit-il ? La 1ère, c’est le Christ ! Deux symboles nous rappellent Jésus-Christ dans ce temple : la croix et la bible. La croix : qui nous rappelle que Jésus-Christ est mort et ressuscité ! Christ, le Fils de Dieu nous révèle que notre Dieu, lui aussi est bien étranger à tous ce qu’on peut imaginer comme Dieu depuis la nuit des temps. Dieu a inscrit la croix sur sa carte de visite : il se présente comme un Dieu qui se laisse atteindre par la faiblesse totale, un Dieu qui proclame sa toute puissance dans la fragilité de la croix. La croix du Christ est le point de rupture de toutes les anciennes compréhensions de Dieu. La bible : Nous ne croyons pas que la bible est la Parole de Dieu. La Parole de Dieu, c’est Sa parole vivante qu’il nous communique par Son Saint-Esprit. Mais la bible est le seul texte qui fasse autorité pour nous, le seul témoignage autorisé de la Révélation de Jésus-Christ. C’est pourquoi nous devons toujours y revenir et nous y soumettre parce que c’est d’elle que surgit la parole vivante de Dieu : Jésus-Christ. L’Église qui se construit sur le Christ, c’est l’Église qui met au centre de sa vie la prédication de la Parole de Dieu : Jésus-Christ. Jésus-Christ est la parole de Dieu incarnée. Jésus-Christ est présent dans la prédication de sa parole. C’est en prêchant la parole du Christ que nous fonderons notre Église sur une base solide. C’est en prêchant la parole du Christ que nous engagerons nos vies dans un chemin sur. … Alors, C’est quoi prêcher la Parole de Dieu ? où donc dans la vie de notre Église prêchons-nous la Parole de Dieu-car la prédication n’est pas le domaine réservé du pasteur ? Faisons la liste : l’école biblique & le KT ; les études bibliques et tout type de travail autour du texte biblique ; le Culte du dimanche ; les cultes de mariages, de baptêmes, d’accompagnement des familles en deuil ; les visites ; les discussions, tous débats qui cherchent à actualiser le message biblique ; toutes les occasions où nous parlons entre nous de Jésus-Christ, ou nous disons quelque chose au nom de Jésus-Christ à nos amis, à nos collègues de travail, à nos voisins, à nos camarades d’école. Vous voyez qu’il y a beaucoup d’occasion où nous prêchons la Parole de Dieu. Et chaque fois, c’est l’Église qui se construit ! … Christ est la première pierre ! où sont les autres pierres ? Nous n’en avons pas fini de lire le texte de Pierre : au v. 5 : vous-mêmes, comme des pierres vivantes… » Chacun de nous est une pierre vivante de l’Église, posée sur le Christ. (au début du sermon chacun a été invité à écrie son nom sur des post-it que deux catéchumènes ont ramassés et assemblés sur un panneau en une mosaïque représentant une église). Voici notre Église, pour sa mission de prêcher l’évangile, la Parole de Dieu, la bonne nouvelle de Jésus-Christ, Jésus lui-même. Tous ces noms posés ici sont des pierres vivantes qui ensemble, constituent une Église vivante fondée sur Jésus-Christ. Et il n’y en a pas une de trop. … Chers amis, chacun est à sa mesure est une pierre vivante dont le Christ a besoin. Alors, regardez-vous ! Quand vous trouverez l’Église un peu poussiéreuse, vieillie, surannée, ringarde, regardez-vous, pierres vivantes : qui est poussiéreux, vieux, surannée, ringard ? Et quand on en viendra à la reconstruction d’un temple plus grand, pour élargir l’espace et le rendre plus accueillant, regardez-vous, pierres vivantes… et la beauté des locaux deviendra le reflet de vos visages. Amen.
Calendrier Contacts Média L'église Activités 28 rue du 8 mai 1945 - BP 30246 - 56007 VANNES CEDEX - Culte tous les dimanches à 10h30 - Nous contacter
EGLISE PROTESTANTE UNIE DE VANNES MORBIHAN EST 28 rue du 8 mai 1945- BP 30246 56000 VANNES