Culte vers la Cité, de la Réformation - 25 octobre 2009 à Vannes Prédication de Valérie Mitrani, Pasteur et Présidente de la région Ouest. Psaume 145 Ap 21, 1-5 Chers amis, Une triple occasion nous rassemble aujourd’hui 1- Dimanche premier jour de la semaine pour les chrétiens , jour où l’église se rassemble à l’écoute de son Dieu pour être fortifiée et équipée en vue de son témoignage tout au long de la semaine. 2- Fête de la Réformation pour redire la conviction profonde de la nécessité permanente pour l’église d’être réformée par la Parole de Dieu. 3- Culte vers la cité auquel un des élus, un des autorités civiles de la ville nous fait l’honneur d’assister. Pour cette triple occasion j’ai choisi de parler d’autorité , celle de Dieu Le psaume 145 en parle de belle manière. Il a 2 convictions 1-Dieu est souverain Conviction chère au cœur des Réformateurs : Soli Deo gloria. A dieu Seul l’autorité celle qui dit le sens. Cette autorité ne doit être dévolue à personne d’autre, à aucune autorité politique bien-sûr mais aussi religieuse ou philosophique. Dieu règne. Son règne est de tous les siècles. L’autorité et la souveraineté de Dieu sont pleines et éternelles. On s’attendrait alors à de grandes envolées par exemple sur la beauté de la création. Ce psaume ne le fait pas. Ici l’autorité et la souveraineté de Dieu passent par le témoignage des hommes. Ce sont eux qui disent, publient, racontent, chantent, proclament et célèbrent cette grandeur et cette autorité de Dieu. L’autorité de Dieu n’est pas manifeste en soi. Elle se révèle dans la vie des gens. Elle provoque leur parole. L’autorité de Dieu ne dépend pas d’un suffrage. Elle s’impose aux hommes qui peuvent qu’en être témoin. Frères et sœurs, je m’adresse là aux membres croyants : il nous faut retrouver le goût de la parole. Tous les verbes utilisés par le psalmiste sont de cet ordre là : la parole. Le témoin ne se contente pas d’écouter, de prier en silence, de lire, d’écrire, de faire sans rien dire, il parle ! Aujourd’hui nous avons tellement peur de dire des bêtises à propos de Dieu, qu’on ne parle plus ! On ne parle pas des choses vraiment importantes pour nous pour ne pas choquer, ne pas gêner, par conviction extrême du caractère intime et privé de la foi. Les générations de témoins présentées par le psalmiste parlent, racontent. Ils ne racontent pas des choses extraordinaires extérieures à eux. Dieu attend qu’on l’invoque avec sincérité. Dieu ne veut pas de témoins qui parlent de lui en général. Son autorité se manifeste de manière tout à fait concrète et précise dans la vie de gens. C’est de cela qu’il faut être témoins 2-2ème conviction : Dieu est bon et juste. Sa bonté et sa justice sont miséricordieuses. Elles se manifestent auprès de ceux qui souffrent et de ceux qui tombent. Nous ne pouvons ne pas penser au thème synodal de cette année : « Solidaires au nom de Jésus-Christ ! Quand dieu reconnaît sa vocation diaconale … ». Dieu ne se résigne pas devant la souffrance et l’injustice. Il agit, il intervient, corrige, sauve. Mais Il ne fait pas cela de manière systématique. Il est juste dans ses voies. Sa justice n,’est pas une justice équitable. Elle rend juste l’injuste. Elle prend la place du coupable pour que celui-ci se convertisse et vive. Justice souvent scandaleuse à nos yeux et selon notre logique. La justice de Dieu est comme le pardon : elle donne la vie malgré la mort et le péché. Chers amis, Le thème de l’autorité est souvent présent dans nos débats de société. L’autorité ou les autorités qui ne sont pas respectées. L’autorité qu’il faut restaurer. L’autorité discréditée. L’autorité qu’on cherche à définir, à re-définir, à remettre à l’honneur. A la lumière de ce psaume, je dis : L’autorité de Dieu est manifeste quand des vies sont autorisées, rendues possibles envers et malgré tout. Si ce n’est pas le cas alors le témoignage risque de ne pas être crédible ni entendu. L’œuvre de Dieu est notre salut, nous l’espérons pour nous même et pour le monde. Nous espérons le jour où l’autorité de Dieu sera manifeste au milieu de tous les hommes. La Jérusalem céleste de l’Apocalypse, une nouvelle cité. Que vienne ce temps où Dieu sera assis au milieu des hommes, ils seront son peuple. Il sera leur Dieu. Que l’Esprit nous donne de reconnaître l’autorité. Qu’elle nous tienne debout devant Lui. Qu’elle nous envoie vers les autres et qu’eux aussi soient debout. Amen
Calendrier Contacts Média L'église Activités 28 rue du 8 mai 1945 - BP 30246 - 56007 VANNES CEDEX - Culte tous les dimanches à 10h30 - Nous contacter
EGLISE PROTESTANTE UNIE DE VANNES MORBIHAN EST 28 rue du 8 mai 1945- BP 30246 56000 VANNES